Skip to content

Triple jubilé chez les Franciscains à Luhwinja

Jubilé d’argent de l’église paroissiale de Luhwinja, Paroisse Cibanda-Mulagi
Jubilé d’argent du ministère sacerdotal du Fr Gervais Biringanine, ofm
Jubilé d’argent de profession religieuse des Frères ofm Etienne Mwandulo et Pierre Matabaro

La paroisse Cibanda Mulagi à Ifendula de Luhwinja a été inaugurée le 01 mars 1974. Elle est née du découpage de la paroisse de Burhale. A sa création elle couvrait la chefferie de Luhwinja, celle de Burhinyi et celle de Kaziba qui appartenait avant à la paroisse de Cibimbi/Nyangezi. Aujourd’hui après découpage en trois, elle couvre seulement la chefferie de Luhwinja, Burhinyi étant devenue une paroisse et Kaziba une autre. Dès la fondation à nos jours la paroisse est toujours desservie par les Frères Mineurs. Commencée par les Croates, elle continue avec les Congolais. De 1974 à 1986 la paroisse se servait d’une petite l’église à la taille de la communauté. Dès 1986 par l’expertise du Frère Drago Gveric une grande église en forme de Tau fut inaugurée le 17 aout en même temps que Mgr Mulindwa Mutabesha ordonnait le premier  Franciscain du Kivu, Fr Gervais Biringanine.
Le jubilé de l’église paroissiale est une occasion de se souvenir de beaucoup d’oeuvres réalisées par les Frères qui sont passés par ici. Read more…

Advertisements

Visite des frères croates a Bukavu

Ce mois de juillet a été marqué par la visite des frères franciscains de la Croatie (Split) à Bukavu. En effet, l’arrivée du franciscanisme au Kivu est l’œuvre des missionnaires croates depuis les années 1974. Cependant, les guerres successives de 1996 et suivant les ont forcés a laisser cette terre désormais dangereuse pour retourner chez eux en Croatie. 15 ans après, 4 parmi eux parmi lesquels Bozo, Ante, et Stoyen sont venus visiter les frères franciscains autochtones de Bukavu qui, dès lors, ont continué leur mission contre vents et marrais. Ils sont arrivés a Bukavu le 7 juillet et en sont rentrés le 26 juillet suivant. Leur visite avait comme but de réconforter les frères qui malgré les conditions très difficiles et d’insécurité, ont tout de même porté en avant les missions franciscaines.  Ils ont visité toutes les communautés franciscaines de Bukavu et en des occasions ils se sont entretenus avec des chrétiens qui gardent d’eux un bon souvenir. Le 10 juillet, ils ont dis une messe solennelle a la paroisse de Nyantende et, à l’occasion, ils ont baptisé une trentaine d’enfants. Pendant cette semaine, ils se sont rendu aussi au secteur Ihasi, un des secteurs de la paroisse de Nyantende où ils ont célébré la messe avec les chrétiens de ces villages. Le dimanche suivant c’etait le tour des paroisses Kaziba et Burhinyi, tandis que les 21 et 22, le tour de la paroisse de Luhwinja. Dans toutes ces paroisses, ils ont eu l’occasion de célébrer la messe avec les fideles. A l’occasion de leur visite à Bukavu, ces hôtes se sont rendus à kivumu au Rwanda pour visiter le lieu où un de leurs avait été assassiné en 1994. Ils ont en outre payé une visite de courtoisie à l’archevêque Mgr François Xavier Maroy
A l’issu de leur visite a Bukavu, les frères croates ont exprimé leur satisfaction pour la continuité de l’œuvre  qu’ils avaient commencée !

PROFESSION PERPETUELLE DES SOEURS MARIE-LOUISE et ESPERANCE A LA PAROISSE DE NYANTENDE

« Seigneur mon Dieu, d’un cœur simple et joyeux, j’ai tout donné »
En date du 2 aout, date du pardon d’Assise, la paroisse Notre Dame du Congo Nyantende  a accueilli les cérémonies de  profession perpétuelle  des vœux des sœurs Marie Louise Kavugho et Emerance Casinga, toutes deux dans la familles des Sœurs Franciscaines Scolastiques du Christ-Roi à Bukavu. A cette cérémonie, l’archevêque qui depuis un certain temps préside aux cérémonies  de profession perpétuelle des vœux dans le diocèse de Bukavu a été représenté par son chancelier  Mr l’abbé Justin Sekatera qui a alors présidé cette messe concélébrée par un vingtaine des prêtres parmi lesquels le curé de la paroisse, le père Emmanuel Bisimwa, ofm . Read more…

Somalia: Deepening Famine Crisis, Millions Displaced

The drought and famine crisis in Somalia is deepening, with millions in need for immediate assistance, according to various media reports. Thousands have died of starvation; millions have been displaced from their homes; and more than 2 million children are at the risk of starvation and malnutrition as the worst humanitarian disaster hits the Horn of Africa country.  Further, militant group Al-Shabab does not allow any international aid group to operate in the region without seeking its permission. Read more…

L’insécurité toujours criante a l’Est du Congo

Des gestes de barbaries et de tueries par des bandes armées pendant la nuit se multiplient dans les villages environnant de Bukavu. Encore une fois de plus, pendant la nuit du 23-24 juillet, la paroisse de Ciherano qui partage le même doyenné pastoral avec la paroisse de Nyantende a encore été victime de la barbarie des inciviques. Une bande de gens armés a attaqué le Centre de Santé de Kakono à Miranga, centre tenu par les Sœurs de la Résurrection, une attaque qui a causé la mort de deux policiers qui étaient commis à la garde du centre de santé. On apprend que dans la même nuit le chef de poste de Mugogo a été tué. On rappelle qu’il y a seulement plus ou moins 2 mois que les malfaiteurs avaient encore cassé la toiture du presbytère nouvellement reconstruit après qu’il ait été brulé encore par les bandes armés il ya 2 ans. En rappel, c’était le 3 octobre 2009 que ces gens armés avaient attaqué et saccagé le presbytère de cette  paroisse, emporté les biens et pris en otage un prêtre qu’on a du racheter par rançon !  Un appel fort est lancé a la communauté internationale et au gouvernement congolais pour que une solution pratique soit trouvée en face de toutes ces groupes armées qui sillonnent librement la régions et tue les gens.

Insécurité toujours croissante dans la paroisse de Nyantende a Kamisimbi

L’insécurité continue son chemin dans la paroisse de Nyantende où les civiles continuent a être victimes du banditisme locale et le manque de protection . Et ceci rend l’apostolat des frères franciscains difficile et frustrant. En effet, dans la nuit le dimanche 10 juillet, un homme a été tué, dans le secteur de kamisimbi, dans la dans la paroisse de Nyantende  par des hommes armés non identifiés, selon le commandant de la police du district de Walungu. La victime a été tuée pendant qu’il dormait, a indiqué la même source. Les mobiles du meurtre sont encore inconnus, a précisé le commandant de la police qui dit avoir ouvert une enquête.
Il faut préciser que pendant ces dernières année, la paroisse de Nyantende a vu perdre beaucoup de ses fideles qui se sont trouvés dans l’obligation d’émigrer malgré eux, et avec beaucoup d’impréparations, vers les quartiers du centre de Bukavu fouillant les tueries nocturnes, devenue monaie courante dans ces milieu. Les villages du secteur kamisimbi  et précisément le tronçon routier de Muku ont été le cibles de ces malfaiteur depuis plus de 10 ans.